Une Maison Médicale, qu'est-ce que c'est ?

 
1.  Nos objectifs :
 
- Répondre aux besoins par l'offre de soins de santé primaires de qualité, qui soient accessibles, continus, globaux et intégrés
- Promouvoir l'autonomie des personnes qui font appel à nos services et renforcer leur capacité décisionnelle.
- Favoriser l'émergence d'une prise de conscience critique des citoyens vis-à-vis des mécanismes qui président à l'organisation des systèmes de santé et des politiques sociales.
- Participer à l'élaboration de politiques de santé et de politiques sociales, avec le souci permanent du respect des valeurs de solidarité et de justice sociale.

2. Financement


Les ressources financières d'une maison médicale sont essentiellement liées aux activités médicales et paramédicales des prestataires INAMI qui la composent.
2.1  Le financement public.

a) L'INAMI :

Les maisons médicales fonctionnent soit à l'acte, soit au forfait (la base de ces deux systèmes étant la nomenclature).

b) Les régions :

La Région dont relève la maison, conformément au décret du 29 mars 1993 relatif à l'agrément et au subventionnement des associations de santé intégrées de la Communauté française, transféré aux Régions. permet en outre l'octroi de subsides pour les activités de coordination, d'intégration, de santé communautaire, de prévention...

2.2 : Le financement privé:


Outre les ressources résultant de ses activités, la maison médicale peut bénéficier d'autres financements pouvant très partiellement alimenter ses fonds :
Cotisations des membres de l'ASBL, dans le cas où la maison médicale en demande à ses associés ; Eventuels dons, voire legs, à l'ASBL.

Nous avons choisi de fonctionner avec le système de financement au forfait :

Il s'agit d'un forfait à la capitation, c'est-à-dire par abonné.
Dans le cadre d'un contrat signé entre le patient, sa mutuelle et la maison médicale, la mutuelle paye directement à la maison médicale tous les mois et par personne abonnée une somme fixe : le forfait (il est individuel et non familial).
Ce forfait concerne les trois services de la maison médicale : les médecins généralistes, les kinésithérapeutes et les infirmières.
Ce montant est indépendant du nombre de représentants par profession et du nombre de contacts entre la maison médicale et les patients (il est alloué que les services soient utilisés ou non). Il est dépendant du nombre de patients inscrits et de leur statut d'assuré social.
3. Droits et devoirs des acteurs :

3.1) La maison médicale :


- Doit délimiter sa zone géographique d'activité ;
- S'organise pour répondre aux demandes des patients 24h/24 et 7 jours sur 7 pour les consultations, les visites et les gardes ;
- Peut désinscrire le patient pour motifs relationnels ou administratifs (assurabilité, déménagement, ...) dans certaines conditions ;
- Facture mensuellement aux différentes mutuelles les montants forfaitaires relatifs à toutes les personnes inscrites et supposées en ordre d'assurabilité.

3.2) La mutuelle :
:
S'engage à verser chaque mois à la maison médicale le forfait de chaque patient inscrit, en ordre d'assurabilité et de paiement de cotisations.

3.3) Le patient :

- N'est soumis à aucune contribution financière personnelle pour les soins administrés par le médecin généraliste, le kinésithérapeute, l'infirmière;
- S'engage, pour les soins infirmiers, de kinésithérapie et de médecine générale à ne pas être remboursé par sa mutuelle s'il consulte des soignants extérieurs à la maison médicale dans le territoire délimité par celle-ci, sauf indisponibilité des prestataires concernés ;
- Peut se faire rembourser par la maison médicale s'il est amené à consulter en dehors du territoire délimité par le centre ou s'il a été obligé de faire appel à un prestataire extérieur alors qu'il se trouvait dans la zone desservie par la maison médicale en raisons de l'indisponibilité des prestataires de celle-ci (par exemple en garde) ;
- Il continue à être remboursé par sa mutuelle pour tout ce qui concerne les médecins spécialistes, les hospitalisations, les examens, médicaments ;
- Il peut résilier le contrat d'inscription à tout moment en s'adressant soit à sa maison médicale, soit à sa mutuelle, mais sa désinscription ne sera effective qu'à la fin du mois suivant celle-ci.

retour à l'accueil.